Nec Pluribus Impar

Le 14 août 2016, cette œuvre voyait le jour, la veille de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie.

Nous nous souvenons que c’était la fête principale du royaume de France après la consécration solennelle  faite par Louis XIII le 10 février 1638. Consécration qui fut accompagnée d’une neuvaine publique prononcée par la reine Anne d’Autriche afin d’obtenir un dauphin. Neuf mois après la dernière supplique, naissait Louis-Dieudonné qui deviendra le roi-soleil.

Pour illustrer la volonté du Christ Roi de figurer sur les armes de France, voici une illustration en son honneur. Le Sacré-Cœur est le soleil qui éclairera le monde lorsqu’Henri V de la Croix lui consacrera sa personne, sa famille et son royaume. Car il n’en n’est pas de plus grand !

NEC PLURIBUS IMPAR 

Le temps a fait son œuvre

Depuis la révolution

Amassant les passions

Orgueil et cupidité

 

Les valeurs remplacées

Le mensonge est la règle

L’élite bien rodée

En préserve le plan

 

L’Eglise en déroute

Confusion de la foi

Le très haut aligné

Au même rang que la bête

 

Pas de suprématie

Toutes les croyances se valent

Bafouant cette terre

Liée par un pacte divin

Le lys n’est plus

La tradition perdue

Le culte de l’homme

Est la valeur suprême

 

Le monde suit cette voie

Volonté des puissants

Faisant croire aux petits

A la seule démocratie

 

Mais le Très Haut veille

Ses pouvoirs dépassent tout

Sa justice va frapper

Du démon nous délier

Tous droits réservés à Louis Chiren

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now