Helvetiorum Fidei ac Virtuti

Je ne choisis pas vraiment les thèmes de mes créations, pas plus que je ne décide du moment de leur réalisation.

L’idée de ce cartouche a germé en décembre 2014. La réalisation de cet objet de bois qui mesure 33,5 cm de hauteur par 22,5 cm de largeur s’est effectuée les 21 et 22 février 2015.

Il est relié aux Suisses, à Louis XVI, au monument du lion de Lucerne en Suisse et à Henri V de la Croix.

Le monument comporte une dédicace latine: “Helvetiorum Fidei ac Virtuti” (à la loyauté et à la bravoure des Suisses).

J’ai inversé deux mots Fidei et Virtuti ce qui ne change pas le sens mais permet d’obtenir l’abréviation “HVF” pour Henri V pour la France puisqu’il sera le vrai roi de droit divin après Louis XVI et Louis XVII.

Que s’est-il passé le 21 février pouvant avoir un lien avec l’histoire de nos rois ou de la sainte religion catholique ?

Le 21 février 1431 sainte Jeanne d’Arc comparaissait devant un tribunal ecclésiastique alors même qu’on lui avait dénié le droit d’assister à la messe.

Le 21 février 1403 est également le jour de la naissance de Charles VII à l’hôtel saint Paul de Paris.

J’ai trouvé une connexion avec un adversaire de la Croix et du Lys. Le 21 février 1677 est le jour de la mort de Baruch Spinoza. En 1670 il publiera anonymement un traité de théologie politique où on peut y lire cet extrait: “Le grand secret du régime monarchique et son intérêt majeur est de tromper les hommes et de couvrir du nom de religion la crainte qui doit les maîtriser”… on y ressent bien la doctrine et la philosophie des lumières qui renversera le trône en 1789.

Ainsi le Sacré-Cœur veillait sur le roi lorsqu’il fera sa demande de consécration en 1689 auprès de sainte Marguerite Marie.

Pour le 22 février.

C’est la fête de sainte Élisabeth de France sœur de saint Louis.
(On pensera aussi à madame Élisabeth sœur de Louis XVI).

Le 22 février 1358, le prévôt des marchands Étienne Marcel massacre les maréchaux de Champagne et de Normandie sous les yeux du dauphin Charles, héritier du trône. Il préserve toutefois ce dernier de l’assassinat en le coiffant du chaperon aux couleurs de Paris, le bleu et le rouge, que portent ses partisans (cela nous parle n’est-ce pas !).
Le dauphin, humilié, s’enfuit un peu plus tard de Paris. Il y reviendra en triomphe le 2 août suivant, suite à l’échec et à la mort du prévôt. Devenu Charles V il construira la Bastille………

Le 22 février 1848 marque l’insurrection républicaine à Paris sous Louis-Philippe.

Journée du dix août

Palais des Tuileries

La révolte gronde

C’est la révolution

 

La haine à son comble

Les Suisses en alerte

S’opposant au crime

De lèse majesté

 

Louis Seize au supplice

Que doit-il faire

Le cœur du roi saigne

Il aime son peuple

La garde en défense

Plus de neuf cent hommes

Attendent le choc

D’une foule déchaînée

 

Dépassée par le nombre

La bataille fait rage

Disloquée par groupe

Son courage sans faille

 

Un ordre tombe t-il

Leur feu cesse soudain

Plus de six cent tombent

Pour la défense du Lys

Leur chemin de Croix

Prend fin en septembre

Ce mois sanguinaire

Mois républicain

 

Gloire aux gardes Suisses

A Lucerne honorés

Ils n’ont pas failli

Nous n’oublierons pas

 

La contre offensive

En ce jour naissait

La Rochejaquelein

Avec eux sabrait

Tous droits réservés à Louis Chiren

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now